Une femme de l’ombre

Dominique Leray n’est pas une habituée de la lumière, alors quand elle a été intronisée en octobre dernier à l’Académie du Basket, elle en a été la première surprise. Après avoir fait le bonheur du CUC et de l’Equipe de France dans les années 70, l’intérieure française a vécu pleinement sa « deuxième vie » loin du basket avant d’y revenir discrètement pour retrouver les copines.